AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Demeure [ Halle de Vannes ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Demeure [ Halle de Vannes ]   Jeu 28 Fév - 1:05



Située à la lisière de la forêt de Vannes, lieu propice à l'enchantement des yeux et des oreilles, lieu où se cachent : Korrigans, lutin et autres merveille légendaire celtique, lieu où d'innombrables légendes pouvaient naître, là se trouvait la demeure de la jeune blonde Jessilisa et de son fils Hazel depuis quelques mois maintenant.

La maison inhabitée depuis bien longtemps avait demandé quelques sacrifices pécuniaires avant de reprendre vie et couleurs.
Quelques travaux d'extérieur avaient rendu le charme de la demeure qui en était sûrement pourvue auparavant et l'intérieur était devenu confortable avec ménage et meubles conséquent.
Elle avait pris goût à décorer cette longère bretonne qu'elle appréciait de plus en plus et admirait souvent son fauteuil de tissu velours rouge qui trônait au milieu de la pièce qui était censée être un salon , ce meuble Marmandais évoquait tant de choses à ses yeux et elle en était quelque peu fière. La demeure était pourvue de trois chambres ce qui lui permettait d’accueillir ami(e)s de passage et de loger son fils dans l'autre sans être entassés l'un sur l'autre . Pour les autres pièces de vie tout était agencée au mieux.

En ce mois d'octobre, le froid de l'hiver se faisait déjà sentir sur les terres bretonnes, elle allait passer son premier hiver dans ce duché d'adoption ainsi qu'Hazel. Elle ne savait pas encore si cette fin d'année elle le passerait seul ou avec un compagnon car depuis qu'elle avait appris le décès de Roderick elle se posait des questions sur elle-même et ses capacités de pouvoir garder un homme auprès d'elle.
La folie d'aimer ne lui avait jamais apporté que souffrances et une solitude encore plus amère après coup. Puis sa relation avec Angekenn la troublait et confirmait sûrement qu'elle devait rester seule même si un grand vide se faisait ressentir dans son coeur, des tas de questions restaient en suspens et le resteraient ...

Ce soir-là un peu plus frais que les autres, elle avait ramené quelques bûches contre quelques écus d'un bûcheron Vannetais pour inaugurer la cheminée de sa demeure. Il était grand temps de voir si ce tas de pierres étaient encore assez vaillant pour abriter un âtre réchauffant la maisonnée. Son fils curieux de tout s'approcha voyant sa mère agenouillée devant la cheminée et s'assit à ses côtés la langue bien pendue. La mère aidée d'une brosse avait frotté les pierres avant de déposer quelques brindilles sèches pour faire des braises dans le foyer, quelques petites flammes ne tardèrent pas à naître quand Jessi ajouta deux bûches. Rouge, jaune, bleu, les flammes prenaient vie dans cette cheminée amusant le petit Homme par le pétillement de ses yeux bleus. La blonde était rassurée de voir que la cheminée était encore en bon état de marche, un souci en moins à ceux qu'elle avait déjà à son actif, le sourire aux lèvres, elle attrapa son fils par la taille et s'assit avec lui en l'installant sur ses genoux dans son fauteuil juste en face pour qu'il puisse admirer à sa guise la danse des flammes sans incident. Le gredin avait la main et l'oeil trop curieux pour qu'il ne lui arrive pas encore des ennuis !

Un moment de bien-être s'empara d'elle à cet instant tendre et elle se mit à chantonner une fable enfantine à Hazel tout en le berçant devant les flammes réchauffant corps et esprit ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renascentia-natura.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   Jeu 28 Fév - 2:54




    En cette belle soirée et malgré la fraicheur de cette fin de journée, je décidais d'aller me promener
    hors de la ville. A l'horizon le soleil déclinant, dardait ses derniers rayons sur le village et le marché
    qui allaient s'endormir pour la nuit. En passant devant la boulangerie qui allait bientôt fermer,
    et apercevant un de ces délicieux gâteaux, j'y entrais afin d'en apporter un avec moi.

    C'est ainsi que, tenant mon petit paquet, je traversais les ruelles de plus en plus désertes et le coeur léger
    à l'idée de cette promenade. En sortant du village je me dirigeais donc tout naturellement vers les bois,
    ou je pensais découvrir la maison de ma bien aimée Jessi.

    C'est au détour d'un chemin , que je l'aperçu à l'orée du bois. La brume n'était pas encore descendue
    mais le froid plus vif qu'entre les murs de la ville me fit frissonner. Je m'en approchais d'avantage
    pour apprécier tout le charme de cette ravissante demeure bretonne. Il s'en dégageait une douce chaleur,
    tandis que des volutes de fumées s'échappaient de la cheminée.

    Je traversais donc le jardinet, le coeur battant, en direction de la porte d'entrée. Je restais un moment
    devant l'entrée de la demeure, en apercevant à travers la fenêtre l'élue de mon coeur avec son fils. je
    me mis à rêver en l'entendant chantonner de sa douce voix.

    Sortant de ma douce rêverie, je me décidais donc à frapper à la porte de celle qui faisait vibrer mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 2
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   Jeu 28 Fév - 23:00

    La chanson tirait sa révérence quand le timbre de voix de la conteuse s'essouffla pour laisser place au crépitement des flammes dans le foyer. Pourtant ce ne fut pas le seul bruit dans la demeure, un bruit de fond émanait du couloir : on frappait à l'huis.

    Son premier réflexe fut de regarder Hazel qui s'était assoupi dans ses bras, un peu gênant de devoir se lever pour aller ouvrir car ça briserait son sommeil; une légère grimace aux lèvres, elle se leva lentement et prit soin de faire glisser de ses bras son fils pour l'installer dans le fauteuil en position foetus, puis retira son chandail de ses épaules et le déposa sur son petit corps d'Homme joignant ses lèvres à son front d'un tendre baiser.

    Un dernier regard par pure sécurité vers l'enfant et direction l'entrée, un tour de clé dans le verrou de la porte et découverte de " qui ose déranger" à cette heure tardive.
    Un large sourire se dessina sur ses lèvres en découvrant le visage de celui-ci : Geoffroy, l'ami d'Acapi, venant tout droit de Guyenne.

    Noz vat Geoffroy quelle belle surprise ... Que puis-je pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renascentia-natura.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   Jeu 28 Fév - 23:26

    La douce mélodie qui filtrait de la maisonnée cessa et fit place un moment au léger bruissement du vent dans les arbres et finissait de les dépouiller des dernières feuilles qui restaient encore accrochées aux branches ; L'hiver s'installait tandis que la nature s'endormait pour de longs mois.


    L'attente paraissait durer une éternité,tandis qu'une multitude de pensées contradictoires traversaient son esprit,''N'était t'il pas trop tard pour se
    présenter ainsi chez une Dame,..l'avait t'elle entendu frapper...Lui ouvrirait t'elle la porte...Que penserait t'elle de cette visite tardive...''


    Soudain ,en entendant la clé tourner dans l'huis, son coeur se mit à battre la chamade, tandis que le flot de ses pensées submergeait son esprit; La porte s'ouvrit sur sa gracieuse silhouette,un large sourire illuminait son tendre visage et la douce chaleur de la maisonnée vint lui caresser
    le visage.

    Au son de sa voix, un sourire illumina ses lèvres:


    Demat Jessi...j'espère ne pas vous déranger, je me promenais et mes pas m'ont diriger vers votre charmante demeure, alors je suis venu vous dire bonsoir.

    Fouille dans sa besace, en un sort un paquet et le lui tend:

    Et j'ai pensé que cela vous ferais plaisir, c'est ce fameux gâteau que nous avons mangé en taverne, je l'ai pris en passant à la boulangerie.
Revenir en haut Aller en bas
jessilisa

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   Jeu 28 Fév - 23:30

    La vision de Geoffroy était plutôt rassurante vue l'heure tardive à laquelle il lui rendait visite, il était certain qu'une vision plus rébarbative l'aurait obligé à employer des moyens moins poétiques qu'un tendre sourire.
    D'ailleurs à son tour il lui rend ce sourire, mets la main à sa besace, piquant la curiosité de la blonde qui regarde son geste. Il en sort une pâtisserie avec soin, celle-là même dégustée le jour de son anniversaire. Quelle délicate pensée en pleine soirée, elle en baverait presque d'ailleurs...
    Quelques secondes passent pendant lesquels elle regarde la pâtisserie puis lui, lui et la pâtisserie, elle hésiterait presque à prendre le paquet et lui claquer la porte au nez, histoire d'être égoïste dans sa gourmandise.
    Mais que diable penserait-il d'elle avec un geste si mesquin?

    Au diable la mesquinerie, ça n'était pas dans sa nature de toute façon mais plutôt un geste taquin pour lui démontrer qu'elle pourrait être rude à cette heure du soir.
    Elle qui était si bien devant le foyer de sa cheminée avec son petit Homme dans les bras, et là un bruit avait brisé le charme pour... pour une pâtisserie ... non pas que ça pour la voir elle.
    Le gâteau c'était une boutade non?


    Wow, quelle belle idée que voilà Geoffroy, tant pis pour ma ligne ... de conduite ! On va le déguster tout de suite avec un verre de vin chaud ... puis ce sera l'occasion de vous présenter Hazel...endormi , vue l'heure j'en suis navrée les enfants ça ne traine pas trop.

    Elle lui attrape doucement le bras après avoir pris le paquet gouteux, l'entraine dans l'entrée et d'un geste de la main lui indique ensuite le salon ou trône toujours Hazel en foetus sur le fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   Jeu 28 Fév - 23:51

    Restant un instant pétrifié devant sa divine apparition et hésitant devant son attitude; Elle restait là, a le dévisager! Enfin son regard allant de lui à la pâtisserie, se demandant si elle n'allait pas prendre congé de suite; Ce qu'il comprendrait vu l'heure tardive, et s'apprêtait le cœur serré, a reprendre le chemin du retour, sans pour autant cesser d'admirer celle qui faisait battre si fort son cœur...

    Un radieux sourire illuminât soudain son visage en l'entendant l'inviter à entrer. Son invitation a déguster ce gâteau ensemble présageait une excellente soirée, en sa compagnie et celle de son fils ,Hazel, dont elle lui avait parler succinctement, sans omettre d'apprécier sa ligne gracieuse.

    Vous êtes encore plus ravissante sans votre cotte de mailles, et je ne pense pas qu'une pâtisserie puisse pâtir à votre ligne... rougissant...si harmonieuse...


    Sans cesser de l'admirer, un merveilleux frisson parcourant son corps au contact de sa main sur son bras, en l'entraînant dans sa splendide maisonnée. Reportant son regard dans la direction indiquée, se dirige vers le salon d'où une belle flambée illumine de milles feux les lieux, en diffusant une douce chaleur.

    Apercevant le fauteuil ou dormait Hazel, s'approche et s'agenouille pour contempler ce petit ange, dont les traits harmonieux , lui rappelle ceux de celle pour qui son cœur bat si fort; Passe sa main dans ses cheveux avec douceur, en s'imaginant le voir s' émerveillé aux milles choses admirables de la vie, en sa compagnie et celle qui lui a donné le jour.

    Se laisse gagner par une douce rêverie, l'imagine préparant le vin chaud, de tendres pensées lui parcourant l'esprit en se remémorant ses gracieuses courbes; Le cœur résonnant dans sa poitrine comme un tambour, en attendant de la voir revenir de ses fourneaux.




Dernière édition par Geoffroy le Mar 12 Mar - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jessilisa

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: PNJ Hazel    Ven 1 Mar - 3:09

    Me voilà endormi dans les bras d'ma moman, devant la cheminée c'qui me plaît beaucoup.
    Elle est si douce et sent bon moman, mais râle à chaque fois que j'veux enfourner queq'chose de pas propre dans ma bouche.
    Pourtant c'est drôle non? J'aime bien tester l'goût des trucs, pis si ça rentre dans la bouche c'est pas méchant moi j'dis...

    Pis soudainement , voilà qu'elle triche en m'abandonnant sur l'fauteuil pour un bruit qui vient d'la porte d'entrée comme si c'était plus important qu'moi.
    Mais bon j'suis tellement bien devant les flammes, et mes yeux sont si lourds que j'râle pas...
    Bein voui moi aussi j'râle comme moman pis comme mon père il paraît, car moman dit souvent que j'suis son portrait craché.
    Mais je connais pas c'père ... jamais vu... pis je crois que j'le verrais jamais d' façon, car moman m'a dit un jour qu'il était là-haut dans l'ciel avec les étoiles.
    Même qu'un jour j'ais tenter d'attraper une étoile pour voir si c'était lui , pfff quelle déveine!
    D'abord j'ais pas réussi à l'attraper cette étoile et en plus j'me suis vautrer sur les fesses, j'recommencerais pas , c'était pas une bonne idée finalement, pendant une semaine j'pouvais plus m'asseoir sans crier.
    Mouais...mais bon des fois j'en ais des bonnes quand même...

    Somnolant toujours, même si j'avais les yeux clos, j'entendais des pas et pis une voix pas pareille que celle de moman.
    Mais bon pas envie d'ouvrir l'oeil, le fauteuil était si confortable pis il remplaçait bien moman en attendant, car oui j'espérais bien qu'elle m'reprenne tout contre elle. Oui, oui!
    Ca papote, ça marche, pis les pas s'arrêtent et le silence s'installe, j'vais être enfin tranquille.
    Tranquille, ouais c'est vite dit ... j'sens un souffle chaud sur mon visage, c'est moman !
    Un oeil pis l'autre s'ouvre sur elle ... ha nan c'est po moman ça , les traits sont plus grossiers, ou alors c'est Ange mon nouveau copain... ben non... pas lui nan plus... houla c'est qui lui ???
    Méchant ? Il me caresse les cheveux ... il veut les couper ?
    J'lui souris quand même et je dis *


    M'man t'est ou ? C'est qui l'monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jessilisa

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   Ven 1 Mar - 3:11

    Gâteau en main, elle s'arrête quelques secondes quand il ouvre sa bouche pour dire *

    Vous êtes encore plus ravissante sans votre cotte de mailles, et je ne pense pas qu'une pâtisserie puisse pâtir à votre ligne...si harmonieuse

    Elle fut soudainement gênée par ses dires, pourtant les éloges et elle ça faisait deux, elle n'y croyait guére jugeant la gent masculine trop adepte à ce genre de "félicitations".
    Malgré cela, un rose vif vint tacher ses joues le temps d'un instant, qui fort heureusement ne se voyait pas car elle ne lui faisait pas face, elle reprit ensuite sa marche vers le salon et lui lâcha le bras.


    Je vous abandonne un instant Geoffroy, le temps de défaire le paquet et je suis à vous !


    Se dépêchant de rejoindre la petite cuisine, elle défit lien et papier grossier pour dévoiler "the"gâteau, belle trouvaille tout de même pour venir lui rendre visite à une heure aussi tardive .
    Celui-là était gonflé quand même, mais le pire c'est que sa combine gourmande avait si bien fonctionné qu'il était entré dans la forteresse de la blonde.
    Et qui plus est, elle allait accompagner cette gourmandise de deux verres de vin chaud, le veinard quand même il n'y a pas à dire.

    Gâteau dans l'assiette, verres remplis d'un vin grenat chaud, le tout déposé sur un plateau elle rejoint son invité quand elle entendit une voix enfantine prononcer ses mots*

    M'man t'est ou ? C'est qui l'monsieur ?


    Elle accéléra vivement le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   Ven 1 Mar - 22:54

    Entendant ses pas résonner rapidement à l'appel d'Hazel je détourne l'attention portée sur l'enfant pour voir la belle Dame se précipiter, portant un plateau bien chargé.

    Instinctivement, je me relève, regardant tour à tour Hazel et la divine réapparition de la femme de mes rêves hésitant un instant sur la conduite à tenir.

    Aller l'aider au risque que l'enfant dégringole du fauteuil.., prendre l'enfant dans ses bras et lui faire plus peur encore...?

    Optant pour la première solution, je me dirige donc à sa rencontre en lui demandant:

    Puis je vous aider en vous prenant le plateau, j'ai peur d'avoir effrayé Hazel...

    Sans attendre sa réponse j'approche mes mains dans sa direction, effleurant au passage son bras, ce qui à pour effet de faire parcourir mon être de délicieux frissons. je reste un léger instant sous le charme de ce doux contact, et je me surprend à la regarder passionnément, plongeant mon regard dans ses émeraudes.

    L'attente de sa réponse me semble durer une éternité, et je me perd dans une douce rêverie en l'imaginant se blottir dans mes bras.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demeure [ Halle de Vannes ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demeure [ Halle de Vannes ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halle de Macon: Respirez! L' Hydre est là
» Trial Vannes
» Halle de Lectoure : Une roulotte, deux roulottes, trois...
» Halle Genève: [RP] Lettre ouverte à Vanitas.
» haricot, Vannes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Domaine et ses alentours :: Bureau de Jessilisa :: Archives-
Sauter vers: